Classique
  • Frais de notaire à taux plein : 8,1k€

 

  • Appartement à équiper et parfois à rénover, perte de temps et difficultés liées à la rénovation

 

  • Appartement souvent choisi par dépit, faute de budget ou de temps (négligence des frais annexes : charges de copropriété, travaux à venir, impôts fonciers…)

Carre Door
  • Frais de notaires réduits : 7,8k€ (prix d’achat décomposé en mobilier d’un côté et foncier de l’autre : frais de notaire sur la base de 95k€ au lieu de 100k€)

  • Appartement neuf à forte valeur locative exploitable immédiatement, vendu équipé et meublé

  • Appartement sélectionné (emplacement, demande, charges de copropriété et impôts fonciers maîtrisés)

Vente en l’état (ou déjà rénové chez Carre Door)
Exemple pour un T2 d’une valeur de 100 000 €
 
Vente en l’état futur (sur plan, à rénover)

La solution « Carre Door Futur » est LA solution d’optimisation fiscale pour tous les investisseurs avertis. Il s’agit de se positionner sur l’acquisition de votre bien lorsque la rénovation de celui-ci n’a pas encore démarré.

 

Les plans d’architectures et autres devis vous sont présentés et restent à valider par vos soins. La personnalisation est ainsi possible, suivant les budgets de réalisation et les contraintes techniques de chantier. Les travaux peuvent démarrer avant l’acquisition définitive (dès l’obtention d’un prêt par exemple) pour optimiser temps et argent.

 

L’avantage clé de cette opération est de convertir votre épargne ou votre emprunt en déduction fiscale, c’est le mécanisme du « déficit foncier ». 

 

Le déficit foncier : Qu’est-ce que c’est ?

 

A la différence des « niches fiscales », le déficit foncier est un dispositif dit de « droit commun » : il permet de déduire fiscalement tout ou partie des travaux réalisés dans la limite de 10 700€ par an pour une location nue. Il s’impute sur les revenus fonciers mais aussi sur les revenus globaux. Toutefois, nous vous recommandons les conseils d’un expert comptable ou d’un fiscaliste pour réaliser au mieux votre calcul.

Exemple pour un T2 de 100 000€ avec 30 000 € de travaux réalisés

Exemple pour un T2 de 100 000€ avec 30 000 € de travaux réalisés, loué 600€*/mois (charges de copropriété incluses)(*les chiffres sont donnés à titre indicatif, mais proches de la réalité)

Des solutions à l’infini :

Total déduit sur la période : 29 400€ dont l’excédent (600€) peut être déduit sur les revenus globaux sur la même période ou recalculé différemment.

 

Chaque investisseur ayant sa propre fiscalité, il convient de moduler cette déduction en fonction des besoins.  

 

L’intégralité des 30 000€ de travaux réalisés pourra aussi être amortie sur une période de 3 ans minimum et de 10 ans maximum.

Les plus ?

Le montant supplémentaire des travaux (l’excédent) reste déductible pendant 10 ans sur les revenus fonciers et/ou sur les revenus globaux. (D’abord sur les revenus fonciers, ensuite sur les revenus globaux).

 

Le bien est louable à un ascendant ou  à un descendant familial.

 

Le déficit foncier est un dispositif différent des niches fiscales, il est cumulable avec un autre dispositif de type Pinel, Duflot ou Malraux.

 

Le déficit foncier est imputable à tout type de biens, que ceux-ci soient détenus en nom propre ou via le biais d’une SCI (ou une autre forme juridique non soumis à l’impôt sur les sociétés).

 

Les explications en détails sur le site impots.gouv.fr :

 

http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1134-PGP

Un achat immobilier est un casse-tête ? 
FAUX
 
Nous sommes là pour vous faciliter la vie et vous rendre gagnant, tout le temps